2.7 C
Paris
mardi, décembre 6, 2022

Protection solaire avec filtres minéraux ou chimiques : lequel choisir et pourquoi

Les plus populaires

Lorsque l’été arrive et que les températures augmentent, il est important de protéger la peau, en ville comme en vacances. Avec la meilleure crème solaire pour prévenir les effets néfastes de l’exposition au soleil tels que les coups de soleil, l’érythème, les rides, les taches solaires jusqu’à plus problèmes importants tels que les cancers de la peau. Si vous vous demandez quel est l’indice de protection le plus adapté pour vous. Et pourquoi choisir une protection avec un filtre minéral plutôt qu’un filtre chimique, vous trouverez dans cet article des conseils utiles.

Le phototype

Pour comprendre quelle protection choisir, il faut identifier son phototype, une classification utilisée en dermatologie. Elle est déterminée sur la qualité et la quantité de mélanine présente dans les conditions basales de la peau.

Le phototype indique les réactions de la peau à l’exposition au rayonnement ultraviolet et le type de bronzage qui peut être obtenu grâce à celui-ci.

Connaître son phototype est le point de départ fondamental pour préserver la santé de sa peau et se comporter correctement lors de l’exposition au soleil.

  • phototype 1 : laiteux/rougeâtre
  • phototype 2 : très clairs
  • phototype 3 : clairs moyens
  • phototype 4 : légèrement foncé/olive
  • phototype 5 : foncé
  • phototype 6 : très foncé/noir

    On doit choisir le bon facteur de protection pour chaque phototype : plus le phototype est faible, plus la protection doit être élevée. Maintenant, que vous avez identifié le vôtre, nous pouvons parler du facteur de protection et de son fonctionnement.

SPF ou facteur de protection

L’abréviation que vous trouvez sur les bouteilles de crème solaire SPF signifie Sun Factor Protection, c’est-à-dire le facteur de protection solaire et est obligatoire.
Il est indiqué par un nombre allant de 6 à 50 + :

  • SPF 6 et 10 : catégorie de protection basse
  • SPF 15 et 20 : catégorie de protection moyenne
  • SPF 30 et 50 : catégorie haute protection
  • SPF 50 + : catégorie de très haute protection

    Le nombre représente le facteur multiplicateur du temps pendant lequel un phototype peut être exposé au soleil avant d’avoir un coup de soleil.

Par exemple, si vous êtes de phototype 1 et que vous devrez utiliser la protection 50. Le temps pendant lequel vous pourrez vous exposer en toute sécurité est de 10 x 50 = 500 minutes. Ainsi, en plus du phototype, il faudra également tenir compte de la durée pendant laquelle vous souhaitez vous exposer au soleil et réappliquer la crème plusieurs fois dans la journée.

Quelle quantité de crème faut-il appliquer pour éviter les coups de soleil ?

La quantité correcte est de 2 mg/ cm2, soit 6 cuillères à café (environ 36 g) par application, pour l’ensemble du corps d’un adulte moyen.

Filtres physiques ou chimiques ?

Probablement, vous utilisez déjà des produits naturels et vous savez que les crèmes solaires bio ont des filtres physiques. Aussi appelés « minéraux » alors que les non-bio contiennent des filtres chimiques. Les filtres sont des ingrédients de protection solaire qui protègent notre peau des rayons ultraviolets UVA et UVB.

Voyons les différences :

Les filtres physiques sont fabriqués à partir de minéraux naturels et agissent comme une barrière qui réfléchit le rayonnement solaire. Grâce à la formulation aux extraits de plantes, ils protègent de toute la gamme des rayons solaires. Les filtres minéraux les plus utilisés sont l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane, obtenus par broyage. Des producteurs très scrupuleux les utilisent sous une forme « encapsulée ». C’est-à-dire enrobée de substances qui évitent le contact de ces substances avec la peau, améliorant ainsi l’effet réfléchissant.

Les filtres chimiques absorbent au contraire le rayonnement ultraviolet, le transformant partiellement en chaleur, avec une véritable réaction chimique sur la peau. Les différents filtres chimiques se distinguent selon la longueur d’onde de la lumière solaire absorbée. Ils sont souvent présents en grand nombre et doivent être photostables (résistants à la chaleur)

Cependant, ils provoquent une bioaccumulation et ne sont pas éco-compatibles, alors que certains sont accusés d’interférer avec le système endocrinien. Comme l’industrie chimique en crée continuellement. Il est difficile de connaître sa sécurité à long terme, compte tenu de son utilisation limitée dans le temps.

Et les enfants ?

Les enfants, ont une peau plus sensible au soleil, et dans tous les cas, ils doivent être protégés avec des crèmes minérales  à haut indice de protection comme par exemple Ultrasun baby Écran Solaire de la ligne Ultrasun Tunisie idéale pour les bébés et les peaux hypersensibles.

Appliquer la crème plusieurs fois par jour, notamment après un bain, pour maintenir l’efficacité du produit. Les mouvements, le frottement des serviettes et des vêtements peuvent par inadvertance ôter de la crème et réduire considérablement la protection. Vous êtes maintenant prêt à choisir la crème solaire qui vous convient le mieux et à profiter du soleil en toute sécurité et dans le respect de l’environnement.

Pour plus d’info : Santé

5/5 - (2 votes)
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Articles récents